Autres catégories de visas non immigrants américains

Vue d'ensemble

Les visas non-immigrants sont destinés aux personnes souhaitant se rendre aux États-Unis à titre temporaire pour voyager, pour affaires, pour travailler , pour étudier, ou pour recevoir des soisn médicaux.

Prévoyez en avance. Il est fortement recommandé d'attendre l'obtention des visas avant d'acheter des billets d'avion. Un billet d'avion n'est pas nécessaire pour l'entretien du visa.

Tous les voyageurs doivent être conscients qu'un visa ne garantit pas l'entrée aux États-Unis. Le Le Département de la Sécurité Intérieure (DHS) peut refuser l'entrée, et également limiter la durée de séjour autorisé aux États-Unis. Informations supplémentaires concernant l'entrée aux États-Unis peut être trouvé à https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/visa-information-resources/all-visa-categories.html.


Catégories visa visiteur et

(B) VISITEUR : AFFAIRES, TOURISME, SOINS MÉDICAUX

Le visa de visiteur est un visa non-immigrant pour les personnes qui désirent entrer aux États-Unis temporairement pour affaires (B1), notamment pour participer à des réunions professionnelles ou des conférences ; pour le plaisir, notamment pour des vacances ou rendre visite à de la famille ou recevoir des soins médicaux (B2), ou une combinaison des deux (B1/B2) pour un maximum de six mois.

(C) TRANSIT aux États-Unis

Pour les personnes voyageant entre deux pays étrangers qui doivent prendre un vol de correspondance aux États-Unis dans le cadre de ce voyage.

  • Un membre d'un équipage voyageant aux États-Unis en tant que passager pour rejoindre un navire ou avion doit avoir un visa de transit. Reportez-vous aux informations sur le visa pour les membres d'équipage.
  • Un voyageur embraquant dans un port étranger sur un bateau de croisière ou un autre navire et se dirigeant vers un pays étranger autre que les États-Unis, et dont le bateau, au cours du voyage, effectue un transit dans un port situé aux États-Unis, doit posséder un visa de transit ou un autre visa non-immigrant.

Catégories de visa étudiant

ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES OU EN LANGUES/ ÉTUDIANTS PROFESSIONNELS OU NON UNIVERSITAIRES (F / M)

En général, tout demandeur de visa souhaitant venir aux États-Unis pour suivre un cours de formation approuvé doit posséder un visa étudiant.

Après l'acceptation du candidat dans une école américaine où l'étudiant prévoit d'étudier, l'étudiant sera inscrit dans le système d'information aux visiteurs et aux étudiants d'échange (SEVIS). Les instructions pour s'acquiter des frais SEVIS I-901 et obtenir les signatures associées dans le cadre du système SEVIS seront fournies par l'école américaine. L'école saisira le nom du demandeur principal dans le système SEVIS ainsi que les noms des membres de la famille qui ont l'intention de voyager avec le demandeur principal afin de générer le(s) formulaire(s) I-20 nécessaire(s). Chaque membre de la famille doit recevoir son I-20. Si les membres de la famille ne font pas une demande commune avec le demandeur principal, une copie de l'original I-20 délivré par l'école du titulaire du visa principal sera nécessaire. Visitez le site Web du programme d'étudiant et de visiteur d'échange de l'application des douanes et de l'immigration US (SEVP) pour en savoir plus.

Les étudiants poursuivant leurs études peuvent demander un nouveau visa à tout moment, aussi longtemps qu'ils sont inscrits en tant qu'étudiant et que leur dossier SEVIS reste valide (http://www.ice.gov/sevis). Les étudiants poursuivant leur études peuvent également entrer aux États-Unis à tout moment avant le début de leurs cours.

VISA (J) POUR VISITEUR D'ÉCHANGE

Les visas visiteurs sont des visas non-immigrants pour les individus reconnus comme participants à des programmes d'échange aux États-Unis. Pour en savoir plus sur les conditions, le règlement et plus encore, rendez-vous sur le site internet du Département d'État des États-Unis à l'adresse http://j1visa.state.gov/programs dans la rubrique visas visiteurs d'échange :

Après acceptation du visa de visiteur d'échange, le voyageur sera inscrit au Student and Exchange Visitor Information System (SEVIS). La plupart des visiteurs d'échange J-1 doiven payer les frais SEVIS I-901. (Si le programme d'échanges culturels J-1 autorise l'époux(se) et/ ou les enfants à accompagner le visiteur, les membres de la famille ne paieront pas de frais SEVIS.) L'organisme d'échange délivrera le formulaire DS-2019 au visiteur d'échange, qu'il devra fournir lors de l'entretien. Si votre programme autorise les époux et les enfants à participer, chaque membre de la famille recevra un formulaire DS-2019 individuel pour pouvoir faire sa propre demande de visas J-2. N'hésitez pas à consulter les sites internet du Service d'Immigration et des Douanes américain ICE, et du Programme d'échanges éducatifs SEVP, pour avoir plus d'informations sur le SEVIS et les frais SEVIS I-901.


catégories visa travailleur

(D)MEMBRE D'ÉQUIPAGE

Un membre d'un équipage servant à bord d'un navire ou d'un avion aux États-Unis a besoin d'un visa de membre de l'équipage (D).

Des exemples de but de voyages qui nécessitent un visa de membre d'équipage (D) :

  • pilote ou hôtesse de l'air sur un avion commercial
  • capitaine, ingénieur ou matelot sur un navire de mer
  • maître nageur, cuisinier, serveur, esthéticienne, ou autre personnel de service sur un bateau de croisière
  • stagiaire à bord d'un navire de formation

Si le demandeur est un passager voyageant à destination du navire sur lequel le demandeur travaillera, le demandeur devra également disposer d'un visa de transit (C1) et devra apporter une lettre de son employeur ou du représentant de l'employeur pour confirmer que le transit est nécessaire. La Section Consulaire émet généralement une combinaison de visa C1 et D si le programme de la réciprocité pour le pays de citoyenneté du demandeur le permet. Consultez les programmes de réciprocité de pays pour plus d'informations à l'adresse https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/Visa-Reciprocity-and-Civil-Documents-by-Country.html

Veuillez noter : les hommes d’équipage de bâtiments marins ou aériens demandant un B1/B2 et un C1/D doivent remplir un formulaire de demande de visa DS-160 en ligne, payer les frais de demande de visa (MRV) et prendre un rendez-vous pour un visa C1/D.

VISA (I) MÉDIAS et JOURNALISTES

Pour se qualifier à l'obtention d'un visa médias, les demandeurs doivent démontrer qu'ils sont correctement qualifiés pour qu'on le leur accorde. Les médias visas concernent « les représentants des médias étrangers », y compris les membres de l'industrie de la presse, de la radio, du film ou de l'édition qui exercent des activités essentielles au média étranger, telles que les reporters, les équipes de tournage, les éditeurs et les personnes occupant des fonctions similaires qui voyagent aux États-Unis pour exercer leur profession. Le demandeur doit exercer ses fonctions de journaliste au sein d'une organisation ayant ses bureaux dans un pays étranger. Pour être éligible au visa médias, le but principal des activités exercées doit être de générer de l'information, cela est généralement associé au processus de collecte ou de diffusion d'évènements d'actualité. Les reportages sur des évènements sportifs sont en général, appropriés pour l'obtention d'un visa médias. D'autres exemples incluent, mais ne se limitent pas, aux activités médias suivantes :

  • Les employés principaux de médias d'information étrangers impliqués dans le tournage d'images concernant un fait d'actualité ou un documentaire.
  • Les membres des médias impliqués dans la production ou la distribution d'un film peuvent demander un visa médias si le contenu filmé servira à diffuser de l'information ou des actualités. En outre, la source principale et la distribution des financements doivent s'effectuer à l'extérieur des États-Unis.
  • Les journalistes sous contrat : Personnes accréditées par une organisation de journalistes professionnels, si ces dernières sont sous contrat sur un produit qui sera utilisé à l'étranger par voie d'information ou culturelle pour propager des informations ou des actualités qui ne sont pas principalement destinées à des divertissements commerciaux ou à de la publicité.
  • Les employés de sociétés de production indépendantes, lorsque ces derniers sont accrédités par une association de journalistes professionnels.
  • Les journalistes étrangers travaillant pour une succursale ou une filiale, à l'étranger, d'un réseau, d'un journal ou d'un autre média américain, si le journaliste se déplace aux États-Unis pour faire un reportage sur des évènements américains qui seront uniquement diffusés à un public étranger.
  • Les représentants accrédités auprès d'agences de tourisme, contrôlées, dirigées, ou subventionnées entièrement ou en partie par un gouvernement étranger, qui sont impliqués dans la diffusion d'informations sur le tourisme du pays.

(E1/E2)TREATY TRADER (Professionnel d'un pays partenaire) / TREATY INVESTOR (Investisseur d'un pays partenaire)

Le visa Treaty Trader (E1) ou Treaty Investor (E2) est réservé aux ressortissants d'un pays avec lequel les États-Unis ont un traité de commerce et de navigation venant aux Etats-Unis pour réaliser des activités commerciales d'envergure, notamment le commerce de services ou de technologies, principalement entre les Etats-Unis et le pays du traité, ou pour développer et diriger les opérations d'une entreprise dans laquelle le ressortissant a investi, ou est en train d'investir un capital conséquent. Pour consulter la liste des pays participants, reportez-vous à l'adresse https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/visa-information-resources/fees/treaty.html.

La classification en tant que non-immigrant E1 permet aux ressortissants d'un pays signataire d'être admis aux États-Unis uniquement pour participer à des activités de commerce international pour leur propre compte.

La classification en tant que non-immigrant E2 permet aux ressortissants d'un pays signataire d'être admis aux États-Unis pour des activités d'investissement d'un capital conséquent dans une entreprise américaine.

Pour savoir comment soumettre une demande de visa E1/E2 Treaty Trader (Professionnel d'un pays partenaire) / Treaty Investor (Investisseur d'un pays partenaire) veuilliez visitez le site: http://french.belgium.usembassy.gov/treaty_trader_investor.html.

(E3)AUSTRALIEN AVEC UNE SPÉCIALITÉ PROFESSIONNELLE

Cette classification de visa s'applique aux ressortissants australiens se rendant aux Etats-Unis pour travailler temporairement dans le cadre d'une profession spécialisée. Dans la mesure où le visa E3 est spécifique aux ressortissants australiens, des informations plus détaillées peuvent être trouvées à l'adresse https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/visa-information-resources/all-visa-categories.html.

(H, L, O, P, Q, R) POUR LES TRAVAILLEURS TEMPORAIRES ou STAGIAIRES

Un individu souhaitant travailler aux États-Unis en tant que non-immigrant, à titre temporaire, doit obtenir un visa spécial en fonction du type de travail qu'il exercera selon la loi sur l'immigration. La plupart des catégories de travailleurs temporaires doivent demander à leur futur employeur ou à son agent de remplir une demande I-129 en amont de la demande de visa, qui devra être approuvée par les Services de la citoyenneté et de l'immigration (USCIS) américains. Pour plus d'informations, visitez le site internet : http://www.uscis.gov/portal/site/uscis.

Les individus peuvent seulement postuler pour l'obtention d'un visa temporaire seulement si les employeurs ont fait préalablement une demande I-129 et que les Services de la citoyenneté et de l'immigration (USCIS) l'ont approuvée. Les services de l'USCIS délivrera ensuite un formulaire I-797 portant le numéro de reçu de votre approbation. Ce numéro de reçu vous permettra de prendre rendez-vous avec les services. Des photocopies des documents I-797 et/ou I-129 ne sont pas nécessaires.

Visa (H1-B) pour les professions spécialiséesLes demandeurs de ce visa doivent avoir obtenu un diplôme d'enseignement supérieur ou avoir suivi des cours spécifiques afin de présenter une maîtrise parfaite de la théorie et de la pratique d'un domaine hautement spécialisé. Cette catégorie comprend aussi le visa pour mannequins professionnels ainsi que le visa pour des services tels que des projets de recherche ou de coproduction sous la supervision du Ministère de la Défense.

(H-1B1) Free Trade Agreement (FTA) Professional - Ce type de visa a été créé par le Traité de libre-échange entre les États-Unis et le Chili et par le Traité de libre-échange entre les États-Unis et Singapour. Les travailleurs temporaires dotés d’un H-1B1 sont des personnes qui vont réaliser des services dans certains groupes professionnels spécialisés de façon temporaire.

Les demandeurs de visas H-1B1 doivent présenter une offre d'emploi provenant d'un employeur américain et une candidature approuvée et certifiée par le Ministère du Travail. Une demande de non-immigrant n'est pas nécessaire. Pour plus d'informations sur le visa H-1B1, veuillez vous rendre sur https://travel.state.gov/content/travel/en/us-visas/employment.html.

Visa (H2-A) pour les ouvriers agricoles saisonniersLe visa H2-A autorise les employeurs américains à accueillir temporairement des étrangers pour effectuer des travaux agricoles ne pouvant être réalisés par des ouvriers américains pour cause d'indisponibilité.

Visa (H2-B) pour les travailleurs saisonniers ou temporaires non-agricoles Le programme H2-B spécifique aux travailleurs temporaires non-agricoles autorise les employeurs américains à accueillir des étrangers aux États-Unis pour occuper des emplois temporaires et non agricoles.

(H3) Visa (H3) pour les stagiaires (ne concernant pas le domaine médical et universitaire)Ce type de visa est destiné aux étrangers souhaitant venir aux États-Unis afin de recevoir une formation dans une multitude de domaines différents tels que : l'agriculture, le commerce, la communication, la finance, la politique, les transports, les professions, ainsi que dans des domaines purement industriels.

Visa (L) de mutation intra-entreprise Ce visa concerne les demandeurs, qui au cours des trois dernières années ont été employés en tant que responsable, cadre dirigeant ou employé aux compétences spécialisées, à l’étranger, sans interruption pendant un an, et qui seront mutés dans une succursale, une société mère, une société affiliée, ou une filiale américaine appartenant au même employeur. Le visa L autorise l'employeur américain à muter un cadre dirigeant ou un responsable d'un de ses bureaux affiliés vers un bureau aux États-Unis. Ce visa autorise également une société étrangère qui n'a pas encore de succursale aux États-Unis, à envoyer un cadre ou un responsable dans le but que ce dernier en établisse une.

Une firme multinationale possédant un bureau aux États-Unis peut formuler une seule demande de visa « blanket L » pour plusieurs de ses employés (cadres dirigeants et responsables) afin de les faire entrer sur le territoire américain. Pour plus d'informations sur l'éligibilité d'une demande Blanket L, consultez http://www.uscis.gov/portal/site/uscis.

Une fois que la demande « blanket L » a été approuvée, celle-ci devra présenter les noms de chacun des salariés demandeurs pour qu'ils puissent entrer sur le sol américain.

Visa (O) pour les personnes aux capacités extraordinaires Le visa O est destiné aux personnes ayant un talent particulier dans le domaine des sciences, de l'art, de l'éducation, du commerce, du sport, ou qui possèdent des antécédents de réussites exceptionnelles dans l'industrie cinématographique ou télévisuelle et reconnus nationalement ou internationalement.

Visa (P) pour les athlètes, artistes et personnes de spectacle â Pour l'obtention d'un visa P, le demandeur doit venir aux États-Unis soit seul, soit en groupe, dans le but de développer, interpréter, représenter, entrainer, enseigner ou partager une pratique traditionnelle ethnique, culturelle, théâtrale, ou artistique. En outre, le demandeur doit se rendre aux États-Unis dans le but de participer à un ou plusieurs évènement(s) culturel(s) afin d'approfondir la compréhension ou le développement de son art. Le programme peut être de nature commerciale ou non commerciale.

Visa (Q) pour les programmes d'échanges culturelsCe visa a pour but d'apporter une formation pratique, un emploi et de favoriser le partage de l'histoire, de la culture, ainsi que des traditions du pays du demandeur. Le visa non-immigrant Q concerne les programmes d'échanges culturels internationaux et est délivré par le Service de la citoyenneté et de l'immigration américain.

Visa (R) pour les travailleurs religieux Le visa pour le travailleur religieux concerne les individus souhaitant entrer aux États-Unis pour travailler, de manière temporaire, selon leur vocation religieuse.

Les travailleurs religieux sont des personnes autorisées, par une entité reconnue à pratiquer un culte religieux, ou pour accomplir d'autres devoirs, habituellement réalisés par des membres autorisés du clergé de la religion en question, ainsi que des travailleurs à vocation ou occupation religieuse.

  • Le demandeur doit être membre d'une organisation religieuse de bonne foi et à but non lucratif aux États-Unis.
  • La confession religieuse et ses membres, le cas échéant, sont exempts de taxes ou qualifiés pour un statut exonéré d'impôts.
  • Le demandeur doit avoir été un membre de l'organisation religieuse au cours des deux ans précédant sa demande de visa. Le demandeur envisage de devenir un pasteur de l'ordre religieux, ou s'impliquer dans une occupation ou vocation religieuse au sein d'une organisation de bonne foi et à but non lucratif (ou une filiale de l'organisation exonérée d'impôts)

Visa (TD/TD) POUR PROFESSIONNELS DE L'ALENA

L'Accord de Libre-échange nord-américain (ALENA) a pour but de privilégier les échanges commerciaux entre les États-Unis, le Canada et le Mexique. Le visa non-immigrant pour les professionnels de l'ALENA (TN) autorise les citoyens canadiens et mexicains, salariés, à se rendre aux États-Unis pour y travailler, à condition de bénéficier d'une offre d'emploi d'un employeur américain ou étranger. Les résidents permanents, non-citoyens du Canada ou du Mexique, ne peuvent pas prétendre à l'obtention d'un visa TN. Les détenteurs d'un visa TN, recevront un visa TD.

Les professionnels canadiens ou mexicains peuvent travailler aux États-Unis selon les conditions suivantes :

  • Le demandeur doit être un citoyen canadien ou mexicain
  • L'emploi doit figurer sur la liste de l'ALENA
  • Les emplois aux États-Unis ne peuvent être occupés que par des professionnels membres de l'ALENA
  • Le demandeur mexicain ou canadien doit bénéficier d'une offre d'emploi à temps plein ou à temps partiel.
  • De plus, il doit posséder les compétences nécessaires pour le poste.

Autres catégories de visas non immigrants

VISA (T) POUR VICTIMES DE LA TRAITE D'HUMAIN

Les détenteurs de visas T sont des victimes d'une forme sévère de la traite de personnes. La traite de personnes, aussi connue sous le nom de trafic d'êtres humains, est une forme d'esclavage moderne dans lequel les trafiquants attirent des individus avec de fausses promesses de travail et de vie meilleure. Les trafiquants profitent souvent de personnes pauvres, au chômage, qui n'ont pas accès aux services sociaux. Le statut non immigrant T (visa T) protège les victimes de la traite de personnes et les autorise à rester sur le territoire américain pour participer à l'enquête ou à la poursuite des responsables.

Le statut T est octroyé aux victimes de traite humaine, seulement aux États-Unis. Pour plus d'informations, consultez le site internet http://www.uscis.gov/portal/site/uscis. Le rôle des ambassades et des consulats américains est d'étendre le statut T aux membres des familles des victimes, aux États-Unis.

VISA (U) POUR VICTIMES DE CRIME

La catégorie de visa U est destinée aux étrangers victimes d'actes criminels afin de leur permettre de participer à l'enquête ou à la poursuite des responsables. Les victimes doivent saisir directement l'USCIS, qui après examen et approbation de la demande, leur confèrera le statut de non-immigrant U. La victime principale ainsi que les victimes collatérales détentrices du statut U, peuvent faire une demande de visa auprès de sections consulaires à l'étranger. Le visa U a été créé pour permettre aux victimes d'actes criminels de travailler légalement aux États-Unis pendant une période de 4 ans.